Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
BMW Rugby Experience : toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
BMW Rugby Experience : toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
BMW Rugby Experience : toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
BMW Rugby Experience : toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
La préparation avant une grande compétition : quel est le rôle des éléments de management classiques comme l’esprit de corps, l’unité et la symbiose autour du staff et de son projet de jeu, le rôle des leaders…– BMW Rugby Expérience avec Fabien Galthié. Toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr

La préparation avant une grande compétition : quel est le rôle des éléments de management classiques comme l’esprit de corps, l’unité et la symbiose autour du staff et de son projet de jeu, le rôle des leaders…

Fabien Galthié

Une grande compétition internationale est un événement qui se prépare. Et qui se gère ensuite. Pour cela il faut y mettre les bons « ingrédients » afin que les ressorts de la performance puissent agir efficacement durant la compétition. Notre ambassadeur, Fabien Galthié, a été joueur, leader, capitaine et entraineur. Il a aussi été repêché en cours de compétition pour y écrire les plus belles pages du XV de France. Il témoigne pour nous.

L’équilibre d’un groupe d’êtres humains est ce qui se fait de plus sensible. Et quand on le place dans un contexte de compétition et de forte pression, l’équipe devient le carrefour de toutes les implosions possibles. Pour entériner ces risques et se rassurer, la préparation à une grande compétition débute par le choix des hommes, avec un groupe élargi de joueurs qui sera rétréci à l’amorce de l’événement.

D’abord, choisir les hommes compatibles pour une vie commune au long cours !

Les grandes expéditions maritimes du XVIème siècle ont reposé sur de grands équipages… et un commandement à la hauteur.  La préparation d’avant coupe du monde est longue – sept semaines - , difficile et rébarbative ; cette dernière repose sur les facultés physiques et mentales, d’abord, ensuite sur l’aspect technique et la stratégie. Cette partie met en exergue plusieurs critères qui permettront au coach de choisir certains joueurs, pourtant à compétence égale sur le terrain mais qui auront, ou pas, certaines vertus dans le collectif. C’est ainsi que certains solistes pourront être écartés au profit du bon camarade, lequel sera d’un très bon soutien au groupe lors de la traversée… c’est ce qui explique pourquoi le grand public ne comprend pas toujours les choix et arbitrages de certains joueurs dans l’équipe au détriment de figures connues et reconnues, mais qui ne correspondent pas forcément ni au projet de jeu ni à l’esprit de corps qui a été forgé pendant la préparation.

Il faut aussi prendre conscience que cette préparation d’avant compétition n’est pas un atout en soi en terme de jeu ou de performance face à la concurrence, puisque toutes les équipes traversent aussi une longue période préparatoire. L’enseignement principal doit laisser transfigurer une force interne par l’intermédiaire d’un groupe équilibré, qui vit bien ensemble et dont les objectifs et les moyens sont clairs et partagés en commun. C’est seulement lors de la compétition que l’on pourra juger d’un choix – bon ou mauvais – de jeu ou d’hommes, et de la capacité du coach à rebondir et à corriger.  A ce stade de la compétition, les éléments imprévus sont nombreux et toute la science réside dans l’anticipation. Attendons-nous à des surprises ! Souvent, une blessure d’un membre du groupe des 31 remet en jeu un joueur anciennement sorti du groupe, et il se peut que son influence change totalement le schéma psychologique de l’équipe… j’ai vécu cette situation en 1995 et en 1999 et, parfois, l’histoire se répète…
A lire aussi
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION