Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
BMW Rugby Experience : toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
BMW Rugby Experience : toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
BMW Rugby Experience : toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
BMW Rugby Experience : toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
Le rôle central du demi de mêlée– BMW Rugby Expérience avec Fabien Galthié. Toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr

Le rôle central du demi de mêlée

Fabien Galthié

Qui mieux que Fabien Galthié, notre ambassadeur, pour nous parler du poste de demi de mêlée ?! Pour celui qui a porté le « numéro 9 » durant toute sa carrière, et notamment lors de quatre Coupes du Monde, c’est l’un des postes les plus caractéristiques du jeu de rugby et son appellation d’origine souvent incontrôlée nous renvoie à ses origines anglo-saxonnes, où tout est pesé, calibré, gradé. Allons à la découverte de l’un des postes les plus stratégiques de ce jeu, en compagnie d’un guide-témoin prêt à « partir au ras de la mêlée ».

Le demi de mêlée est un meneur. Il est celui qui touche le plus de ballons dans un match. Courroie de transmission entre les avants et les trois-quarts, il est chargé de diriger le jeu et de l’orienter, tout en ayant une influence fondamentale sur son paquet d’avants. C’est le berger des « Gros » ! Son rôle sur le terrain lui confère la responsabilité d’être à la fois les yeux et la voix des huit joueurs qui constituent le pack. En d’autres termes, il est le leader de l’équipe et aussi le garant de la stratégie à mettre en place.

Ce poste si caractéristique du rugby peut aussi varier selon que l’on est latin ou anglo-saxon.  L’anglais, inventeur de ce jeu, lui octroie un rôle de passeur, d’éjecteur voire de relayeur. C’est une fonction très rationnelle et posée, tactique et applicative. Dans le schéma de jeu classique, c’est le demi d’ouverture qui sera le garant de la stratégie. Par contre, son pendant latin revêt un rôle plus romantique, plus fonctionnel avec à la clé un rôle d’animateur et de tête pensante au service de son équipe. Outre son attrait pour les phases de combat et le management des huit joueurs du paquet d’avants, le demi de mêlée doit avoir une coordination parfaite avec l’autre demi, le demi d’ouverture. Sa fonction mêle à la fois le jeu à la main et le jeu au pied, ce qui lui confère une très bonne technique individuelle ; il doit exécuter parfaitement toutes les passes, courtes ou longues, vrillées ou en cloche, et maitriser toutes les formes de coups de pied. C’est enfin un joueur au gabarit souvent modeste, parfois de petite taille en comparaison avec les autres équipiers, mais qui doit être vif, rapide et parfois instinctif.

D’ailleurs, les caractéristiques et le rôle du demi de mêlée ont très peu évolué, en comparaison avec les autres postes sur le terrain… Par exemple, un talonneur est aujourd’hui un capitaine de jeu qui prend d’autres responsabilités que celles d’assurer seulement les lancers en touche et le talonnage de la balle en mêlée… Mon sentiment, en observant le poste aujourd’hui et pour les années à venir, c’est que le rôle ne bougera plus. Les profils des numéros 9 d’aujourd’hui ne sont pas si différents que les vieilles gloires d’antan. Gareth Edwards, le grand timonier du Pays de Galles des années 70 pourrait parfaitement jouer dans le rugby actuel. Et c’est la même réflexion au sujet de Jérôme Gallion et de Pierre Berbizier, glorieux joueurs français de la même époque, tant leur qualité de leadership, leur technique individuelle et leur inspiration pourraient s’exprimer aisément aujourd’hui.  Et lorsque l’on observe les talents actuels à ce poste stratégique, nous retrouvons peu ou prou les mêmes caractéristiques techniques et physiques qu’avec nos gloires d’antan.
A lire aussi
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION