Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
BMW Rugby Experience : toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
BMW Rugby Experience : toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
BMW Rugby Experience : toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
BMW Rugby Experience : toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION
Semaine-type d’un joueur de l’Équipe de France– BMW Rugby Expérience avec Fabien Galthié. Toute l’actualité du XV de France à l’occasion de l’événement mondial du rugby – Sport sur orange.fr

Semaine-type d’un joueur de l’Équipe de France

Fabien Galthié

Des joueurs de rugby, nous connaissons surtout le moment où nous les voyons sur le terrain lors d’un match. Mais nous connaissons un peu moins ce qui se passe en amont, l’envers du décor. Fabien Galthié, notre ambassadeur, se propose de nous éclairer sur ce qui se passe vraiment de l’intérieur, au rythme du programme préparatoire en vue de la prochaine échéance.

Le cycle classique d’une équipe de rugby a la durée d’une semaine, ce qui sépare un match du suivant. Il est très rare de devoir rejouer avant une semaine, sachant que c’est un sport de combat, que les joueurs sont véritablement « mâchés » et qu’il est nécessaire physiologiquement de respecter un délai suffisant pour une saine récupération.

Au sortir d’un match, il faut se ressourcer. Pas question de faire du jeu ou de la course. La priorité, pendant les deux premiers jours, est aux soins. La récupération est autant psychologique que physiologique, avec un programme articulé en fonction des petits pépins, à base de bains, chauds ou froids, de cryothérapie pour limiter les hématomes et de stretching.

À partir du 2ème jour, l’effort monte légèrement en intensité, avec un travail de musculation aérobie afin d’éliminer les toxines. Ensuite, il est question de poursuivre avec du stretching. Sans plus. L’autre partie de la journée sera ensuite consacrée au travail de débriefing sur le match précédent, avec une analyse fine autour d’une séance vidéo. Le travail de montage est essentiel pour décortiquer toutes les phases de jeu du match, ce qui nous permet de mettre le doigt sur ce qui n’a pas marché et proposer des solutions pour le match suivant. Cela peut déboucher parfois sur des moments un peu pénibles, surtout lorsque le coach pointe du doigt des erreurs personnelles qui vous concernent…

On reprend l’entrainement de manière classique le jour 3, avec des séances collectives basées sur les thèmes à améliorer issus de la séance vidéo de la veille, et du travail individuel. Idem pour le jour 4, avec un jour de repos total en jour 5. La veille du match, le jour 6, c’est le moment de fédérer l’équipe qui a été désignée sur la feuille de match, lors du « Team Run ». C’est un galop d’équipe encadré par le capitaine, en dehors de l’influence des coaches, qui consiste à répéter, avec ou sans ballon et à allure modérée, les mouvements généraux et l’organisation du jeu. Ce moment-clé, appelé aussi « l’entrainement du capitaine », est décisif pour la préparation psychologique de l’événement. C’est à ce moment précis que les choses se disent, que les objectifs se cristallisent et que la relation entre les hommes se cimente. Riche de cette semaine un peu mécanique mais rassurante par sa structure rythmée et cohérente, nous sommes prêts à assumer la partie la plus délicate, princesse des doutes et mère de toutes les anxiétés : l’attente ! C’est très difficile de garder des lions en cage dans l’attente d’un combat. Il faut s’occuper sans trop se disperser, s’évader tout en gardant la tête au match, ne pas prendre la pression sans dépenser trop d’influx… Équation difficile à résoudre, que seule l’expérience de certains vieux briscards permet d’appréhender avec flegme et sérénité.
A lire aussi
Posez une question à Fabien Galthié ENVOYER VOTRE QUESTION